Accueil du site > Tests > Frost - Test sur PC

Frost - Test sur PC

vendredi 8 juillet 2016, par Gemeni

A quelques jours de la sortie au Cinéma de L’Age de Glace : les Lois de l’Univers , hasard et coïncidence des dates de parutions, nous nous acclimatons doucement à ces conditions hivernales en prenant la tête d’un groupe d’Hommes du début de notre ère (glaciaire) dans le jeu développé par Jérôme Bodin (Le Studio des Ténèbres) : Frost.

Frost est un jeu de cartes narratif en solo, il n’y a pas de possibilités de jouer en multijoueur ou en ligne. Vous incarnez des personnages tribaux imposés par les "quêtes" prévues par le concepteur du titre. Le but est de gérer au mieux votre deck (paquet de cartes) afin d’éviter de vous faire rattraper par une tempête mortelle, le Frost, littéralement en français le gel, mais tout en vous battant pour conserver vos points de vie, sans quoi ce n’est pas le froid mais peut-être un animal sauvage qui aura raison de vous... la règle est simple : survivre !

Quel lieu serait plus approprié que le royaume de l’ours blanc pour donner tout son sens au mot survie ? Alentour le paysage n’est couvert que de glace et de neige, rien ne laisse espérer trouver de la vie, de la nourriture ou de quoi s’abriter ou se réchauffer... et pourtant c’est ce que le jeu va vous demander. Le tirage composant votre main sera réparti aléatoirement en plusieurs catégories : les ressources (" Nourriture " et " Matériau "), les " Survivants " sous votre commandement et les " Idées " qui font office de sorts, comme dans tout jeu de rôle avec cartes, et font l’objet d’un coût pour être acquises, un autre parfois pour être utilisées et bien entendu un effet ou un gain justifiant la dépense. Les missions à mener à terme figurent dans les menus " Classique " et " Scénarios ". Vous pouvez les réaliser un peu dans l’ordre que vous le souhaitez mais en respectant ce dernier, le degré de difficulté se trouve croissant et adapté pour se familiariser aux complexités stratégiques présentes dans le titre. C’est en ayant recours à des "handicaps", ou de "mini histoires" qui vous obligeront à réfléchir un maximum avant de jouer l’une ou l’autre de vos ressources, que Jérôme Bodin a choisi de tester notre réflexion. Des cartes " Région " vous donneront les conditions à remplir à chaque tour tandis que celles d" Evènement " seront, dirons-nous, les bonnes ou les mauvaises rencontres jonchant votre chemin... Le jeu s’appuie grandement sur ses graphismes taillés au silex nous plongeant dans une histoire mystique et caverneuse. Par ailleurs, doté d’un fond sonore calme et envoûtant, le jeu invite à la décontraction. Frost constitue un titre certes loin d’être facile mais qui nous permet toutefois de nous détendre. Il est vrai que certains trouveront moins stressant de trucider tout ce qui passe à l’écran avec des armes de gros calibres mais la majorité, pensons nous, sera plus tentée à l’idée de réfléchir posément dans le calme, tout relatif cependant, car ne vous endormez pas, sinon le Frost vous prendra... Nous avons traité le point visuel, le jeu est beau et ça plaît, nous sommes passés par l’aspect "musical" satisfaisant, à présent côté gameplay nous n’allons pas rédiger de longs commentaires. La partie se joue au tour par tour avec pour objectifs principaux de distancer le Frost et de préserver notre santé. A l’instar des autres jeux de cartes, c’est répétitif et il ne faut pas s’attendre à des nouveautés à chaque manche. Dans Frost, on ne peut choisir le contenu de départ de son deck, le jeu est axé sur votre aptitude à mettre en place une gestion efficace avec ce qui vous est attribué au début de chaque scénario, le choix ou plutôt l’acquisition de cartes supplémentaires intervient uniquement lors du déroulement des parties. Logique, c’est de la survie, le concept est donc bien respecté. Vous avez des ressources de départ, à vous d’en trouver d’autres ou d’en sacrifier certaines pour ne pas mourir, le but étant souvent d’atteindre un " Refuge " et entier si possible. Si l’on peut reprocher, à un titre de stratégie reposant sur des cartes, de ne pouvoir choisir le contenu de son jeu, ce point qui semblerait négatif vis-à-vis de nombreux homologues de Frost déjà sur le marché, fait plutôt la force de celui-ci. En effet, Frost n’a pas pour vocation la construction de decks, et reste un "petit jeu", s’appuyant grandement sur la qualité de son design et son histoire pour connaître le succès. Il pourrait justement être recommandé à des débutants dans le genre car l’investissement tant temporel que financier est tout à fait correct. On peut compter, en moyenne, selon votre habitude à gérer des decks, plus d’une dizaine d’heures de jeu pour finir toutes les missions. On est bien loin des autres jeux de cartes où l’absence d’objectifs précis, à part celui de gagner ou de collectionner les "images", conduit à jouer sans réel but et de manière interminable. La durée de vie de Frost est à mettre en regard de son prix qui, pour dix heures ou plus devant votre écran, est vraiment très raisonnable ! On ne peut donc qu’en conclure à un bon choix pour les novices dans les jeux de cartes qui souhaitent s’essayer à ce type de stratégie, ou pour les plus chevronnés qui passeront quelques heures sympathiques dans un décor frigorifique à l’allure très réussie. Frost est un titre agréable qui se range parfaitement dans la catégorie "Survival". Des peaux de bêtes, aux arcs anciens en passant par les meutes de loups ayant un goût prononcé pour la chair humaine, il nous renvoie à un âge lointain où notre principale préoccupation n’était autre qu’une... question de vie ou de mort.

Note : 14/20

Répondre à cet article


Nintendo Switch - Sony Playstation 4 et PS Vita - Microsoft Xbox One - Jeux Vidéo PC - Jeux Vidéo Smartphone - Jeux Vidéo - Forum Cel - Cinéma, DVD et Blu-Ray - Mangas et Animation - Webou.com - Buffy, Angel, Firefly & Dollhouse

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0