Accueil du site > Tests > Röki - Test sur PC Steam

Röki - Test sur PC Steam

mercredi 29 juillet 2020, par Webmaster

Röki, petit projet indépendant du tout nouveau studio "Polygon Treehouse" est un jeu du type aventure-point & click sorti sur PC et Nintendo Switch. Il met en avant une histoire prenant place dans un univers scandinave où mythes et légendes ne le sont pas vraiment, car comme ils le disent si bien eux-mêmes sur leur site : "Röki est un jeu basé sur des monstres qui ne devraient pas exister, mais qui existent quand même."

Préparez vous donc à entrer dans un monde de magie et de mystères où trolls, tomtes et bien d’autres créatures vous attendent, certaines pour vous aider, d’autres pas du tout. Vous y incarnerez ainsi la petit Tove, soeur aînée d’une famille au passé assez douloureux, et pour cause. La mort de sa mère ayant profondément affecté son père ainsi qu’elle-même, vous vous retrouverez au début de la partie à vous occuper seule de votre plus jeune frère pendant que votre père, semblablement dépressif depuis la mort de sa femme, passera le plus clair de son temps à dormir pour laisser passer le temps.

Vous l’aurez donc compris, bien que l’aventure se déroule dans un lieu plein de magie et d’êtres surnaturels, l’essence même de l’histoire tournera autour du côté sombre de cet univers. Univers qui d’ailleurs à lui-même un passé trouble qu’il vous faudra découvrir petit à petit dans l’aventure au travers d’objets ou de discussions avec ces créatures parfois millénaires.

Le jeu nous offre d’ailleurs une certaine notion de liberté au travers de son univers en faisant en sorte que nous puissions nous y déplacer librement, voir en nous obligeant à revenir sur nos pas à de très nombreuses reprises après avoir découvert de nouveaux objets nous permettant d’ouvrir de nouveaux lieux à découvrir. Il en va de même pour l’histoire qui, bien que linéaire dans ses grosses lignes, donne parfois au joueur le choix de la partie de l’histoire à parcourir en fonction de la zone qui l’intéresse le plus.

Ainsi, et de façon parfaitement amenée grâce à l’histoire de part le personnage que vous incarnez, la principale notion de gameplay de ce jeu tournera autour de l’utilisation d’objets pour vous faire avancer, que ce soit depuis votre inventaire où encore directement depuis le décor. N’ayez cependant pas de crainte, car bien que, par l’essence même du genre du point & click, les premières énigmes tournent un peu en rond (juste assez pour vous y habituer), le jeu trouve relativement rapidement plusieurs moyens très intéressants de se renouveler. Nous pourrons ainsi noter la présence d’un "combat" de boss plutôt maladroit mais tout de même assez intéressant ainsi que plusieurs moments où, plus que vos objets, c’est avant tout de logique et d’observation dont vous aurez besoin pour arriver à vos fins.

Tout n’est pas si rose cependant, car bien que le jeu en lui-même ainsi que l’histoire soit très agréable à prendre en main et à découvrir, il reste cependant quelques points sur lesquels il reste assez tatillon. Comme par exemple des objets à utilisations multiples dont vous devrez parfois user plusieurs fois d’affilée, surtout si vous avez du mal avec certaines énigmes, et qui vous obligeront à prendre le temps d’ouvrir votre inventaire, de sélectionner le dit objet et de le faire glisser jusqu’à votre cible. Et ce à chacune de ses utilisations, même si celles-ci sont espacées d’une seconde à peine et qui sont, parfois, très nombreuses.

Dans le même genre, certains déplacements se feront de manière "scriptée", c’est à dire qu’une fois l’action enclenchée, votre personnage fera le reste tout seul, puisque de toutes façons il n’y a qu’une seule issue prévue. Cependant, il existe ces mêmes passages avec plusieurs sorties possibles lors de ces déplacements, qui se verront donc entrecoupés de phases d’arrêt durant lesquelles vous devrez choisir la nouvelle direction à prendre, etc... Cette notion de gameplay était relativement intéressante la première fois, cependant on arrive très vite à la conclusion que, plus qu’une manière de diversifier le jeu, c’est avant tout à une perte de temps colossale que nous amène cette idée, d’autant plus si vous vous trompez durant les énigmes qui y sont liées, ce qui vous vaudra parfois de devoir refaire tout le chemin dans le sens inverse, à la vitesse d’une limace.

Certains objets quant à eux sont parfois bien trop petits pour la taille des zones dans lesquelles ils se trouvent, et c’est à grand coup de spam "F" (touche permettant de faire briller les objets avec lesquels vous pourrez interagir) que vous devrez observer pendant parfois plusieurs longues minutes les décors afin de pouvoir avancer.

Il arrive aussi parfois durant le jeu que la caméra ne se "bloque" dans une position qui n’est pas celle codée visiblement, car il faudra obligatoirement relancer la partie pour régler ce problème ( ce qui m’est arriver trois ou quatre fois durant mes 8 heures de jeu ). En espérant que ce problème ne soit régler lors de la prochaine mise à jour du jeu.

En conclusion, Röki est un très bon jeu d’un tout nouveau studio qui nous propose avec ce titre leur toute première oeuvre en tant qu’indépendant, ce qui leur pardonne un peu ces quelques points négatifs. L’histoire est accrocheuse et les personnages que nous rencontrons assez attachants, surtout certains que nous retrouvons plusieurs fois dans l’aventure. Le gameplay est quant à lui, sans rien réinventer, très bon pour de l’aventure-point & click et parfois même surprenant, surtout dans la partie la plus avancée du jeu. En somme il devrait plaire à tout les amoureux de l’histoire et qui ne rêvent pas d’action à outrance, car hors de quelques rares moments réellement oppressants, c’est avec calme et une certaine douceur que cet univers nous emporte jusqu’à sa finalité.

Répondre à cet article


Nintendo Switch - Sony Playstation 4 et PS Vita - Microsoft Xbox One - Jeux Vidéo PC - Jeux Vidéo Smartphone - Jeux Vidéo - Forum Cel - Cinéma, DVD et Blu-Ray - Mangas et Animation - Webou.com - Buffy, Angel, Firefly & Dollhouse

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0