Accueil du site > Tests > Yaga - Preview sur PC Steam

Yaga - Preview sur PC Steam

lundi 3 septembre 2018, par Gemeni

Assez méconnue dans le domaine du jeu vidéo, la Roumanie est pourtant un acteur productif de cet univers. Les studios basés dans ce pays participent grandement à l’élaboration de nos passe-temps favoris et contribuent, avec leurs compétences certaines, à faire aboutir des titres que nous retrouvons peu après sur l’une ou l’autre de nos plateformes de jeux. On peut ainsi citer certaines licences bien connues des joueurs de part le monde, telles que les séries "Tom Clancy’s", "Silent Hunter", "Assassin’s Creed" ou encore "Watch Dogs" sorti en 2014. Si cette liste n’est pas exhaustive, mais simplement donnée à titre d’information, les connaisseurs pourront tout de même s’apercevoir qu’il s’agit de titres provenant du même éditeur : "Ubisoft".

Da ! Ce dernier a pu voir le potentiel que recelait le pays en termes de création de jeux vidéo, et en a fait d’ailleurs son premier studio étranger, hors territoire français, en 1992, en ouvrant sa filiale "Ubisoft Bucarest". Si ce grand nom de la scène vidéoludique a su s’implanter au sein même de la capitale roumaine, il n’en reste pas moins que d’autres structures, plus modestes, cohabitent dans cet état des Balkans et nous réservent peut-être de bonnes surprises...

C’est dans ce contexte que nous avons découvert les prémices de "Yaga", du studio "Breadcrumbs Interactive", basé à Cluj-Napoca, et donc situé à plus de 300km de Bucarest, qui démontre que le savoir-faire n’est pas seulement concentré dans la plus grande ville du pays.

Dans la première partie de cette preview nous n’avions mentionné que des jeux aux noms assez célèbres, dont l’origine de leur développement restait toutefois relativement anonyme. C’est vrai qu’il est rare de s’interroger sur la nationalité de nos amis développeurs qui nous procurent du plaisir lors de nos différents temps libres.

En ce qui concerne "Yaga", c’est à l’écran que nous pouvons immédiatement entrevoir la région du monde d’où provient le jeu. Inspiré par le folklore des pays slaves, il nous replonge dans certains contes et légendes qui ont bercé notre enfance, tout en restant très présents encore aujourd’hui. Vampires, loups-garous et sorcières en tout genre y foisonnent alors que vous incarnez un forgeron manchot, à l’intellect peu flatteur. Autant dire tout de suite que le héros se trouve devant une tâche ardue, et il va devoir, de surcroît, se dégotter une bien-aimée sans se faire duper par les innombrables malfaisantes qui vont immanquablement se retrouver face à lui...sa fie intr-un ceas bun Ivan ! (c’est une forme de bonne chance en roumain)

"Yaga" est un jeu de rôle où, vous l’aurez compris, le personnage principal, héros de cette aventure, se prénomme Ivan. Totalement soumis à la volonté de votre Tsar préféré, vous allez devoir mener à bien les différentes quêtes qui vous seront proposées et terminer l’histoire pour découvrir si ce brave forgeron va enfin trouver le bonheur.

Pour ce faire, et à l’instar des autres jeux du genre comme "Zelda", pour ne mettre en évidence que celui-ci, le titre met à votre disposition tout un panel d’options visant à créer, modifier, ou amplifier les effets de vos armes et moyens de défense. Vous pouvez choisir parmi plusieurs types d’armes ou boucliers. Ou décider de ne porter que des artifices destinés à broyer ou déchiqueter vos adversaires. Ces derniers sont nombreux et naturellement pas de force égale comme toujours. "Yaga" donne aussi la possibilité de choisir un parcours personnalisé, dirons nous, puisqu’en prélude à chaque chapitre, de charmantes vieilles dames vous proposent de suivre une voie plus qu’une autre. A vous de définir vos priorités.

Avec un fond musical, issu de son pays de naissance, le jeu se veut humoristique et nous gratifie de nombreux moments ou images destinés à nous faire sourire. Chose qu’il parvient à faire sans peine. Dans "Yaga" on mange, on boit, on tue, on forge, on rit... et dans une moindre mesure on essaie de séduire. Tout ça au travers d’une histoire que l’on peut qualifier de personnalisable. A terme le jeu reste prometteur.

Prometteur car ne l’oublions pas ceci n’est qu’une preview et "Yaga" demande encore à être grandement peaufiné. Sans aborder les éternels bugs inhérents au début de chaque titre, pour le moment "Breadcrumbs Interactive" ne propose de tester Yaga que sur la durée d’un chapitre. Cela suffit pour se faire une idée générale, mais pour établir un bilan plus sérieux il faudra encore attendre.

Cette première prise en main que le studio roumain nous a confié, n’est donc, pour le moment, qu’une petite mise en bouche. Mais ne l’oublions pas, la date de sa sortie n’étant pas communiquée, il reste encore beaucoup de travail à accomplir. Le potentiel de "Yaga" est certain, d’autant que comme atout majeur ce titre fonctionne parfaitement bien avec des configurations très légères comme le prouve notre essai réalisé à l’aide d’un ordinateur portable sans carte graphique dédiée et de faible puissance (notebook). De plus, nous ne sommes pas les seuls à nous intéresser à l’histoire de ce charmant forgeron, car l’éditeur "Square Enix", qui n’est plus à présenter, a décidé d’y mettre aussi le bout de son nez, gage que le jeu va bel et bien faire son apparition en version intégrale prochainement (il est annoncé en 2019 et Steam et Nintendo Switch) et qu’il se présentera, sans aucun doute, sous son meilleur jour.

En attendant l’aboutissement de ce titre, que nous ne manquerons pas de tester cette fois entièrement, afin de vous donner un avis beaucoup plus tranché, nous ne pouvons qu’encourager "Breadcrumbs Interactive" dans leur projet : un jeu de rôle original, drôle, baigné dans le folklore slave, faisant la part belle aux nombreuses possibilités de personnalisation du héros et dont le déroulement de l’aventure restera à la discrétion de chaque joueur.

Deci...ne mai vedem, Ivan. (à bientôt Ivan)

Répondre à cet article


Nintendo Switch - Sony Playstation 4 et PS Vita - Microsoft Xbox One - Jeux Vidéo PC - Jeux Vidéo Smartphone - Jeux Vidéo - Forum Cel - Cinéma, DVD et Blu-Ray - Mangas et Animation - Webou.com - Buffy, Angel, Firefly & Dollhouse

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0