Accueil du site > Tests > The Survivalists - Test sur PC Windows

The Survivalists - Test sur PC Windows

dimanche 4 avril 2021, par Webmaster

L’idée de survivre seul ou à plusieurs sur une île (presque) déserte vous tente ? Encore plus après avoir appris qu’il était possible de dresser des singes pour les faire combattre et construire à votre place ? Alors “The Survivalists” est fait pour vous !

Nous venant tout droit du studio d’édition Team17, les mêmes que “Going Under” dont vous pouvez retrouver le test sur notre site All Ordi, “The Survivalists” est un jeu de survie très sympathique dans lequel la construction et le dressage de singes mèneront un rôle plus qu’important dans votre développement.

En effet, très peu de place pour l’histoire dans ce jeu, car ce qui vous prendra tout votre temps, c’est la survie et l’exploration. Entre les animaux sauvages très peu accueillants, les monstres divers et les donjons dont il vous faudra essayer de ressortir entier, le reste n’a finalement que très peu d’importance.

Mis à part la direction artistique plus que sympathique, le gameplay est donc tout ce qui importe vraiment dans “The Survivalists”, et c’est fort heureusement assez bien réussi dans l’ensemble.

Le système de récolte ou de combat est assez bien géré dans l’ensemble en vous permettant plusieurs actions comme l’esquive, le coup faible ou le coup fort. Cela peut paraître assez simple à première vue, mais chacun de ceux-ci changent en fonction de l’outil que vous utilisez, ce qui donne lieu à plusieurs tactiques assez intéressantes, bien que parfois un peu illogiques (comme par exemple créer une onde de choc en frappant le sol pour détruire des rochers avec une pioche.)

Les constructions et fabrications sont, elles, assez simples à prendre en main, et débloquer les premiers plans n’est pas très long, ce qui permet déjà de faire beaucoup lors de vos premières heures de jeu. Suivant le nombre de joueurs de votre partie, il est même probable que vous n’ayez pas besoin de singes avant un long moment si votre but n’est pas de vous étendre le plus rapidement possible, car ils ne sont finalement là que pour permettre de passer plus de temps à explorer et combattre plutôt que de vous occuper de votre base une fois celle-ci construire.

Parlant des singes d’ailleurs, il vous faudra les trouver au péril de votre vie, rien de moins. Car ceux-ci se trouvent avant tout dans les donjons, et certains d’entre eux peuvent se montrer très demandeur avant d’accepter de vous suivre (comme on dit, ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces). Préparez vous donc parfois à vous retenir de leur offrir des coups de massue plutôt que ce qu’ils vous demandent.

Ils sont d’ailleurs autant un point fort du jeu qu’un point faible, car si leur présence aide énormément dans la production en chaîne de certaines ressources, c’est avant tout car le jeu a dû enlever certaines fonctionnalités à votre personnage pour les faire briller.

Oubliez donc la production de masse, ou ne serait-ce que la possibilité de créer une file d’attente lors de la fabrication de certaines ressources. Votre personnage ne peut les faire qu’une par une. Et par une par une j’entends que dès qu’il a terminé, il vous faudra ouvrir à nouveau le menu de fabrication pour en relancer la production d’une unité, encore et encore.

Attendez-vous donc à ce que le début de votre aventure soit lent. Car vous passerez énormément de temps à naviguer entre les menus du jeu, peut-être même plus qu’à récolter des ressources d’ailleurs. Fort heureusement, dès que vous explorerez un peu et que vous dressez vos premiers singes, le jeu démarre réellement.

Un des autres points “faibles” du jeu est la notion de survie à proprement parler. En effet, s’il est parfois vraiment compliqué de survivre face aux ennemis que le jeu propose, le système de nourriture et d’agriculture ne sert pas vraiment à grand chose, autre que remonter vos points de vie. Vous n’avez en effet pas de barre de faim ni de soif, ce qui est assez dommage dans ce genre de jeu, car cela aurait pu donner une toute autre importance à ces zones de gameplay un peu oubliées.

En résumé, “The Survivalists” est un très bon, et beau jeu de survie. Il se base énormément (peut-être un peu trop même) sur l’utilisation des singes pour la production et la récolte de ressources, ce qui vous permet d’accorder plus de temps à l’exploration et à la baston. Avis donc aux amateurs du genre ou à tous ceux qui aiment construire des bâtiments ou des chaînes de productions (sans pour autant y participer activement.)

Répondre à cet article


Nintendo Switch - Sony Playstation 4 et PS Vita - Microsoft Xbox One - Jeux Vidéo PC - Jeux Vidéo Smartphone - Jeux Vidéo - Forum Cel - Cinéma, DVD et Blu-Ray - Mangas et Animation - Webou.com - Buffy, Angel, Firefly & Dollhouse

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0